[Vidéo] SKI CARVING : mes SECRETS du VIRAGE carving – Comment le réaliser (virages longs)

Si vous êtes comme je l’ai été en 2012, vous vous êtes peut-être déjà demandé : “mais comment fait-on un virage carving, en coupé… bref sur les carres ? c’est quoi le truc ? comment font-ils pour être si près de la neige ? est ce qu’il faut avoir commencé très jeune ?”. Voilà ce que j’en ai compris après 4 ans de tentatives, de compréhensions et d’expériences et surtout après y être arrivé 😉

[Vidéo] SKI CARVING : mes SECRETS du VIRAGE carving – Comment le faire de AàZ


Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète de l'audio

Salut à tous, Morgan du Labo du Skieur, donc aujourd’hui je vous partage mes secrets du virage carving, virages longs. C’est parti !

PREAMBULE :

  • Des chaussures adaptées à votre morphologie et bien réglées (angle de rampe, angle avant du collier, angle latéral)
  • De skis adaptés au carving
  • Une neige suffisamment dure et accrocheuse
  • L’engagement physique et psychologique est nécessaire (même si cela peut paraître facile, cela n’est pas une promenade ! 😉

Traduction, voilà comment fait-on pour traduire dans toutes les langues 🙂

Alors le virage est en forme de C divisé en 3 TIERS + une transition

Il est  très important d’avoir la bonne vitesse parce qu’ un virage carving nécessite une vitesse minimum pour son exécution.

  • Trop lent on peut tomber vers l’intérieur du virage ou faire un virage trop long.
  • Trop vite, on peut perdre le contrôle et la maîtrise.

TRANSITION :

  • Flexion des chevilles, flexion des genoux, flexion des hanches, gainage du centre du corps (par expiration par le ventre)
  • Le regard pointe vers le milieu du C. Les skis sont dans la direction du côté de la piste.
  • Les skis sont à plat / patience / Élan. L’élan donné par la vitesse du virage précédent est essentiel pour commencer à “carver” dans le premier tiers du virage.

DANS LE 1/3 DU VIRAGE :

L’intention est de s’équilibrer sur le futur pied extérieur (pied droit pour virage à gauche) toujours en gardant les flexions de chevilles, genoux, hanches…

En même temps, activer le “basculé” du futur pied intérieur, vers l’intérieur du virage (pied gauche pour virage à gauche) en le gardant le plus possible parallèle à l’autre).

Grâce à l’élan + l’intention de s’équilibrer sur le pied droit (pied extérieur), l’équilibre va se créer. Ainsi le corps sera prêt pour abaisser le centre de gravité vers le sol en fléchissant la jambe intérieure (jambe gauche). La flexion de cheville est  maintenue. les Flexions de genou et hanche s’accentueront progressivement.

Le tibia et le fémur (jambe droite) font une rotation interne (vers l’intérieur du virage) = verrouillage de la prise de carre.

Le fait de s’équilibrer sur un pied déclenche la pronation de celui ci, entraînant la rotation du tibia et du fémur.

Les actions :

  1. de s’équilibrer sur le pied extérieur (DROIT)
  2. de commencer la flexion de la jambe intérieure (GAUCHE)
  3. de “basculer” le pied intérieur (GAUCHE),

ont pour conséquence :

LA LEVÉE DU TALON DU SKI ! ne pas chercher à le faire volontairement : c’est une conséquence et non pas une action.

L’erreur dans le 13 du virage est de vouloir se pencher vers l’intérieur du virage. Mieux vaut laisser la gravité faire le travail.

Astuce : pour initier cette abaissement, le pied intérieur peut aider pour trouver l’équilibre en “s’ajustant” un peu avant de sentir l’équilibre total sur le pied extérieur.

2ème TIERS DU VIRAGE

  • La prise d’angle du ski extérieur augmente naturellement du fait des actions précédentes.
  • La flexion du genou (GAUCHE) et de la hanche (GAUCHE) s’accentuent encore.
  • Quand le ski extérieur (DROIT) est dans la ligne de pente (en direction du bas de la pente) on note que la position est la plus extrême, les forces sont presque à leur maximum !
  • L’important est d’avoir le centre de gravité aligné avec la carre interne du ski extérieur en formant un angle entre la semelle du ski et le centre de gravité inférieur ou égal à 90°.
  • On note bien l’indépendance des jambes. Extérieure presque tendue / intérieure complètement fléchie. Il s’agit là de résister à la pression ext. avec sa jambe extérieure (DROITE) et non pas de pousser.
  • Il est important à ce moment là d’enrouler les épaules vers l’avant comme un boxeur, ça ne se voit pas forcément mais c’est exactement ce sur quoi je me suis concentré dans cette descente à ce moment du virage.
  • Cela évite de se faire déséquilibrer vers l’arrière et l’intérieur.
  • Le bassin et le buste étant orientés vers l’extérieur du virage, cette action a pour effet d’aider le maintien du centre de gravité dans sa position optimale.
  • En une fraction de seconde le ski change de direction (de pointant vers le bas de la piste, il pointe maintenant plus vers le côté)
  • les forces, pressions et les résistances sont à leur maximum !

3ème TIERS DU VIRAGE

L’objectif à ce moment du virage est de résister aux pressions et aux forces externes sans pousser sur les jambes (rester musculairement en isométrie, pas de flexion ou d’extension). Toujours en maintenant les épaules enroulées.

Une fois dans la direction souhaitée, le virage terminé, bouclé…

L’intention de vouloir se rééquilibrer sur le futur pied extérieur (ici le pied gauche) commence au moment où le ski gauche est encore sur sa carre externe.

TRANSITION

Dans le même temps, commence le replacement du futur ski intérieur (DROIT) : remise à plat (mouvement d’inversion du pied), flexion cheville, recentrage avant arrière, rapprochement des pieds, flexion des genoux par contraction des ischio-jambier (muscles derrière la cuisse).

Et enfin, on recommence et on recommence 😉

Merci d’avoir suivi cette vidéo, comme d’habitude j’ai besoin de votre feedback, donc si elle vous a plu, cliquez sur j’aime ou dites le moi dans les commentaires. A plus pour une prochaine vidéo…


 

Recherches utilisées pour trouver cet article :CD méthode ski niveau 3
  •  
  •  
  •  
  •  

4 commentaires dans “[Vidéo] SKI CARVING : mes SECRETS du VIRAGE carving – Comment le réaliser (virages longs)

  1. Bonjour Morgan,
    Merci d’abord pour cette vidéo sur les secrets du virage carving et les explications tout au long de la courbe. Deux questions à ce sujet : est-ce que les skis demeurent parallèles au niveau des spatules tout au long de la courbe, en d’autres mots les spatules des skis sont-elles toujours à égalité dans toutes les phases du virage ou si le ski intérieur crée un léger contre-pied dans le virage. Seconde question : on a l’impression que tu inclines au début de la courbe pour faciliter la conduite sur le ski extérieur et que par la suite tu ouvres la hanche pour accentuer l’annulation.
    Un cousin du Québec

    1. Bonjour Jacques,
      Merci pour votre message 😉 et ravi de vous lire depuis la France…
      Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris mais je pense sentir l’interrogation :
      Si il s’agit de parallélisme des skis, je dirai que les skis restent à peu près parallèle pendant les phases du virage.
      Si il s’agit de décalage avant du ski intérieur, je dirai que le ski aura tendance à avancer naturellement pour permettre au corps de créer les angles nécessaires pour s’aligner contre les forces.
      Concernant la seconde question :
      En fait, précisément le corps s’incline en même temps que la prise de carre débute tout en commençant les mouvements d’angulation (séparation haut et bas du corps en rotation + flexion des hanches). Je ne suis pas sûr de comprendre l’ouverture de la hanche. Si c’est vers l’intérieur du virage, non je n’ouvre pas la hanche mais il y a une grosse flexion de la cheville/genou/hanche côté intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.