[Article] Pourquoi vous ne progressez plus en ski !

 

Par Arnaud Arriaga,

Vous skiez depuis longtemps, vous avez atteint un niveau correct mais vous vous rendez compte que vous ne progressez plus, et que d’hiver en hiver vous dévalez, avec de moins en moins de convictions, les même pentes enneigées et surtout de la même façon.

Alors vous remettez en cause vos capacités physiques et motrices si ce n’est de compréhension, et vous vous contentez de votre niveau, ou plutôt vous vous résignez.

Pourquoi vous ne progressez plus-labo du skieur

Nous avons une bonne nouvelle pour vous !  Nous prétendons qu’il est tout à fait possible de progresser à tout âge et d’atteindre le niveau que vous souhaitez.

Le postulat de départ est simple. Visez un objectif qui est en adéquation avec vos capacités.

Il ne s’agit pas de vous dire que vous aimeriez devenir tel ou tel skieur dans cinq ou dix ans, mais de découvrir une compétence au moment où vous skiez.

Aussi, soyez clair et concis avec ce que vous désirez. Ce peut être une nouvelle courbe ou alors une prise de risque plus importante,

si ce n’est un contrôle plus appuyé sur une appréhension récidivante à l’approche d’un mur particulièrement engagé, mais osez mettre la barre suffisamment haute de façon à ce que cela représente un défi qu’il vous sera cependant possible d’envisager.

Ainsi en satisfaisant votre propre besoin de vous dépasser, vous développerez des nouvelles conduites motrices qui vous amèneront naturellement dans le monde de vos sensations,

où le progrès ne se mesure pas avec une échelle graduée subjective, mais avec une volonté d’être le plus proche de vous, de vos désirs, de vos manques et de vos forces.

Une telle « remise en question » se fait  dans un cadre intime, où la confiance et la compréhension ne sont pas des qualités facultatives, mais des nécessités, qui ne sont que le résultat de votre volonté à devenir le principal acteur de votre progression.

Ne plus progresser n’est pas une fatalité, mais un état d’esprit  dont les répercussions influencent votre comportement de skieur.

Ce n’est certes pas de faire de plus en plus fort, de mieux en mieux, de plus en plus loin, mais d’accepter votre niveau, comme une base incontournable de votre évolution

  •  
    74
    Partages
  • 74
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.