BOOT-FITTING : L’histoire d’une invention 2/3

BOOT-FITTING : L’histoire d’une invention 2/3

Note : cet article est une traduction de l’article Putting the boot to the Europeans – Part 2 : Dynafit/Lange shootout de David MacPhail. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Dès que la saison de coupe du monde 1979-80 s’est terminée Podborski est venu à whistler pour tester les chaussures pour la saison suivante. Dans cette séance, Steve à comparé les chaussures qu’il a utilisé durant la saison avec les nouvelles Dynafit et les Langes XLR.

Dans les photos ci-dessous, Steve et moi sommes à Whistler Mountain où nous avons fait les tests en Avril. Quelques jeunes prometteurs pour la coupe du Monde nous avaient rejoint. Steve  est en veste blanche. Je suis en veste bleue à genou en train de faire quelques ajustements à ses chaussures. Le frère de Steve, Craig est aussi venu donné de l’aide. Craig se tient derrière Steve avec une veste rouge. Si vous regardez de plus près, vous verrez que le pied gauche de Steve est nu.

Chaussure de ski - Probleme de languette 1-3 - labo du skieurChaussure de ski - Probleme de languette 2-3 - labo du skieurChaussure de ski - Probleme de languette 3-3 - labo du skieur

LA DECISION

Nous avons passé deux jours  à tester les chaussures. Pour les tests, je n’ai fait que quelques modifications très simples aux nouvelles chaussures. Basées sur les résultats de ces tests Steve a pris la décision de passer de Dynafit à Lange, un geste audacieux puisque aucune course de Coupe du monde de descente n’avait jamais était gagné avec des Lange.

Après les essais Steve a pris une pause et pris des dispositions pour obtenir un stock de pièces de chaussure Lange de l’usine afin que je puisse faire plusieurs paires de course quand il reviendrait à Whistler en Juin. Steve avait de très petits pieds –Taille homme US 6. Pour ces tests, nous avons utilisé une paire de chaussure que j’avais assemblé pour DeeDee (Diana) Haight. Podborski etait aussi l’un des coureurs les plus légers sur le circuit de la Coupe du monde de descente, quelque chose qui a été considéré comme un désavantage parce qu’il pouvait planer dans les airs.

Dans le prochain article, je montrerai la technologie embarqué que j’ai inventé qui a permis à Steve Podborski de “Marcher sur l’eau” métaphoriquement parlant.

……. à suivre.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *