Stage Hintertux - Autriche (Avril)

Skier en avril est un véritable privilège

 Parce que peu de stations de ski le permettent

➜ Le mois d'avril est par définition celui où l’on peut le moins skier : les stations de l’hémisphère nord sont quasi toutes fermées et celles de l’hémisphère sud (Chili, Argentine, Nouvelle-Zélande…) ne sont pas encore ouvertes…

➜ Quasiment personne sur des pistes larges :)

Quelles conditions en Avril ?

Ouvert toute l'année !

Entre 40 et 65 kilomètres de pistes de ski qui sont généralement praticables en mai

1000 mètres de dénivelés (voire plus) et des remontées mécaniques très modernes et rapides

La station d'Hintertux

La station du glacier d’Hintertux, c’est avant tout la garantie de pouvoir skier très tôt et très tard dans la saison.

D’octobre à mai, on y trouve une belle qualité de neige et plusieurs très longues pistes pour s’échauffer et s’entraîner !

Le ski étant l’un des sports les plus pratiqués en Autriche, les infrastructures sont particulièrement confortables. Toutes les lignes principales de remontées mécaniques sont doublées, ce qui garantie de faibles temps d'attente.

Piste large à Hintertux

Haut de la piste Kaserereck

Piste départ du télécabine

Hébergement recommandé
Nous logeons dans l'hôtel Der Rindererhof, au "pied" du glacier

Pour info, voici les tarifs que propose cet hôtel pour les clients du Labo du skieur (vous pouvez aussi loger ou vous le souhaitez) :
Chambre individuelle 3/4 pension gourmet : 157€/nuit
Chambre double 3/4 pension gourmet : 144€/nuit/pers. (vous venez à 2 ou vous vous arrangez avec un autre stagiaire).

Nous avons déjà réservé les chambres pour garantir la disponibilité. La base de ces réservations est : chambre individuelle pour 6 nuits (dimanche à samedi). Nous pouvons demander auprès de l'hôtel pour votre arrivée plus tôt et/ou votre départ plus tard.

  • Situé à quelques mètres des télécabines : à peine le temps de commencer à marcher… qu’on se retrouve assis dans une télécabine !!
  • Un espace Wellness avec sauna, hammam, bain à bulles, solarium… et la possibilité de bénéficier d’un massage sur réservation auprès de l’hôtel.
  • Espace restaurant et bar lounge très agréables, pour les repas et autres moments ”détente”.
  • Petit déjeuner et buffet froid à volonté, un menu différent chaque soir, offrant plusieurs options, et la possibilité de personnaliser votre menu (végétarien, vegan, sans gluten…).
  • Chambres élégantes et confortables.
  • Local à ski gratuit pour les client·es de l’hôtel.
  • Sans oublier une équipe d’accueil particulièrement attentive au bien-être de chacun·e. (Elle connait tous nos prénoms dès le deuxième jour ! )

Les stagiaires parlent d'Hintertux

" Le glacier d'Hintertux a l'énorme avantage d'avoir de très bonnes conditions skiables très tôt dans l'année et en fin de saison "

Yoni E.

  1. Présentation Yoni
  2. À propos de la station d'Hintertux
  3. À propos de l'hôtel
  4. Meilleure station en début et fin de saison
  5. Son déclic pendant le stage

Sylvie S.


« Passionnée par ce sport débuté très tardivement mais frustrée par un sentiment de limitation, je pense avoir obtenu des clés de déblocage technique.


J'ai énormément apprécié ce premier stage :  

- pour la qualité de l'enseignement, l'expertise, l'implication et complémentarité des coachs 

- l'émulation favorisée par le niveau atteint des anciens participants

- l'ambiance chaleureuse et bienveillante, les belles rencontres… 

De plus, des prestations hôtelières et restauration inégalables dans un bel établissement qui se prête parfaitement à ce type de stage (salon de débriefing et lounge)... J'aimerais juste plus de disponibilité pour en programmer davantage !!! » 

Yoni E.


« La station d'Hintertux c'est un glacier, et il a l'énorme avantage d'avoir de très bonnes conditions skiables très tôt dans l'année et en fin de saison. J’étais pas à l’hôtel avec le groupe mais j’y étais pour les analyses du soir. J’ai trouvé l’hôtel très sympathique, très intime, super ambiance, et très proche des remonte-pentes, donc il n’y avait pas de temps perdu à se balader à droite à gauche...


Pendant le stage, j'ai eu un déclic le deuxième jour.

En milieu de journée j'ai commencé à ressentir un ski complètement différent de ce que je faisais jusqu'alors, juste en ne me redressant pas et en pensant à la projection croisée. À un moment je me sentais à un niveau de ski bien supérieur... ça m'a donné une sensation géniale. Un déclic sensationnel. »

Souvenirs...

© 2023 Tous droits réservés •  MA-PRODUCTIONS - Le Labo du skieur

Contact | Mentions légales | Conditions générales d'utilisation