L’EQUILIBRE EN SKI 2/4 – quel est l’angle de prise de carre ?

Note : cet article est une traduction de l’article BALANCE 101.2 – EDGING : WHAT’S THE ANGLE? de David MacPhail. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

2 POINTS FONDAMENTAUX

Dans son livre, ultimate skiing, Ron LeMaster dit qu’une fois que les forces impliquées dans la pratique du ski sont comprises, tout le reste est logique. Je voudrais qualifier cette affirmation et dire que tant que les forces dans la pratique ne sont pas comprises, rien n’a de sens et toutes les hypothèses sont rien de moins que des conjectures sauvages.

Dans son livre, Ron LeMaster dit 2 choses qui, je crois sont fondamentales en ski:

  1. La plupart des skieurs experts s’équilibrent sur le ski extérieur et,
  2. L’angle de carre du ski avec la force appliquée doit être de 90 degrés ou moins.

Au point 2, ma position est que l’angle doit être inférieure à 90 degrés. Bien qu’il ne semble pas le dire, je suppose que LeMaster se réfère à l’angle de la carre du ski extérieur au virage.

À la page 20 de son livre, la figure 2.3, a et b montrent deux alignements différents des forces opposées, R et S. Dans la figure a l’angle de la face transversale de la base du ski (semelle) avec la force de réaction de la neige S est de 90 degrés. Sur la figure b l’angle de la face transversale de la base du ski avec la force de réaction de la neige S est supérieur à 90 degrés. LeMaster ne fournit pas de détails sur ce que la force R représente.

Angles ski plateforme carving - labo du skieur

 

Comme expliqué dans mon dernier article, afin d’évaluer l’équilibre en ski, étant donné qu’il se rapporte à une base de support dynamiquement équilibrée (BDSDE) on a besoin de connaître :

  • la relation du Centre de gravité (CDG) et du Centre de pression (CDP) avec la force de réaction de la neige (FRN).
  • Il faut également savoir la plante du pied et l’axe central du pied sont positionnés par rapport à la carre intérieure du ski extérieur.

Bien que tout ce qui est cité ci-dessus soit pertinent, la question clé, que ni LeMaster, ni tout autre littérature que j’ai pu lire sur la technique de ski, ne touche, est la nature des forces associées à une base de support dynamiquement équilibrée qui permettrait d’atteindre un angle de moins de 90° avec l’alignement des forces appliquées.

Dans son livre, LeMaster fournit toutes sortes d’indices sur lesquels il tient la réponse, mais sans la voir. Par exemple, à la page 44 (Janica Kostelic), il décrit comment un des points forts de Kostelic était sa capacité à maintenir le contact avec la neige pendant la transition (entre 2 virages) avec des mouvements parfaits de flexion pour qu’elle puisse obtenir de la pression sur la carre intérieure du ski extérieur plus tôt dans le virage. Il poursuit en disant que Kostelic savait aussi quand et comment utiliser à son avantage, son ski intérieur. LeMaster est si proche, mais en même temps si loin.

LE MECANISME DES EXPERTS

Comme je vais l’expliquer dans les prochains articles, Kostelic et tous les autres grands skieurs dont Mikaela Shiffrin et Ted Ligety, plus que d’obtenir simplement la pression sur le nouveau ski extérieur plus tôt au début du virage, appliquent des forces au futur ski extérieur (encore ski intérieur) qui mettent en place et verrouillent un mécanisme qui leur permet d’utiliser les forces externes agissant sur eux pour conduire les forces en 3 dimensions dans le nouveau virage. Ils mettent en place ce mécanisme tôt dans la transition entre le ski extérieur de la fin du virage vers le futur ski extérieur, avant d’appliquer les forces de direction au ski.

Références: Ultimate Skiing – Ron LeMaster

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :ski technique prise d\angle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.